Bretagne Economique nous consacre un article

Acteur historique en Bretagne, la journaliste de Bretagne Economique est venue nous rendre visite cette semaine, pour parler des chiffres prometteurs du secteur :

https://www.bretagne-economique.com/actualites/le-groupe-familial-bonjour-caravaning-35-voit-son-ca-bondir-de-26-pour-atteindre-42-meu

 


 » Implantée à Orgères à une quinzaine de kilomètres de Rennes, l’entreprise familiale Bonjour Caravaning profite du plein boom du marché du camping-car, en particulier celui du fourgon. Directeur général du groupe depuis seulement deux ans, Ricardo Gendron présente un bilan plus qu’honorable avec un CA consolidé de 41,8 millions d’euros (21.08.17) en hausse de 26% versus 2016 et un effectif qui est passé de 45 à 60 collaborateurs.

 

camping_petit_
V.Maignant

Premier distributeur de camping-cars en Bretagne avec 23 % de parts de marché,  le Groupe Bonjour Caravaning fêtera, courant 2018, ses 42 ans d’existence.

 

Disposant de quatre concessions réparties sur le territoire : Orgères (4 ha), mais aussi Guidel (56), Le Faou (29) et enfin Coëtmieux (22), la famille Bonjour est toujours actionnaire à 100 %. « Plus de 90% de l’activité sont réalisés par la vente de camping-cars, 830 précisemment sur le dernier exercice, 55 % en neuf, 45% en occasion », indique Ricardo Gendron, directeur général depuis 2015. Au sein des quatre points de vente on trouve également des  accessoires et équipements ainsi qu’un  service de financement. « Sur Orgères, nous disposons en plus  d’un atelier mécanique et carrosserie où nous préparons  les camping-cars tout en assurant un service de réparation et maintenance ». 

 

Un marché en hausse 9% dopé par les fourgons

Si depuis deux à trois ans on observe un redressement du marché du camping-car en France, 2017 aura enregistré une forte  progression de ses  ventes, de +9 %.

 

Plusieurs explications à cette embellie : conjoncturelle d’abord, la confiance est de retour et la consommation avec.  Par tradition, la  Bretagne est et demeure la première région distributrice de camping-cars en France. Enfin, l’arrivée de nouveaux modèles plus petits,  plus pratiques,  types fourgons attirent une nouvelle clientèle, plus jeune, plus active.

 

« La vente de fourgons a progressé de 5% en un an, poursuit Ricardo Gendron, pour passer de 25 à 30% de notre CA.  De même, aujourd’hui, nous vendons des camping-cars à 20 000 euros mais aussi à 200 000 euros. Cela signifie que désormais  toutes les catégories socio-professionnelles sont présentes sur ce marché.

 

Enfin, il ne faudrait pas négliger l’aspect géopolitique à savoir la désaffection, ces deux dernières années,  d’une certaine clientèle vers les pays du Maghreb. En 2018, les tendances du marché du camping-car restent orientées à la hausse,  entre + 7 et +10%. La location fait partie de nos axes de développement. Encore mineure en France,  elle représente, sur le marché allemand,  40 % de l’activité camping-cars ».

 

De quoi voir venir pour encore 40 ans ?  »